Au crépuscule, quand les vieilles roupillent !

Non ce n’est pas à la maison de retraite,  mais quel plaisir de pouvoir caresser les vieilles qui s’endorment dans les machines de cette épave qui nous est familière.

Encore une belle plongée du soir sur l’épave de l’Emile Allard ce mercredi.

20180801_214929