Csa Plongée : Plongées sur brest en Bretagne » La Belle Poule est couverte de gloire.

La Belle Poule est couverte de gloire.

Un Anglais plumé par la Belle Poule

Nous sommes le 15 juin 1778 la Belle Poule quitte Brest pour combattre les Anglais.

Deux jours plus tard la Belle Poule est couverte de gloire.

L’opération consiste à suivre les mouvements de l’escadre anglaise naviguant sous les ordres de l’amiral Keppel en manche occidentale.

A cet effet, la Belle Poule est accompagnée de trois bâtiments : la frégate Licorne, la corvette Hirondelle et le lougre Coureur.

Ils sont armés respectivement de vingt-six, seize et huit canons

La belle poule, quand à elle qui compte 260 hommes à bord dispose de trente bouches à feu.

Ainsi le mercredi 17 juin 1778 au matin les quatre vaisseaux français, qui sillonné en vain l’entrée de la Manche pendant quarante huit heures, arrivent en vue des cotes bretonnes, quand ils aperçoivent au loin de hautes matures. Nul doute il s’agit de l’escadre de Keppel.

Parvenu à portée de mousquet de la Belle Poule, le commandant de l’une d’elles portant le nom d’Aréthuse tente alors de parlementer avec l’adversaire. En fait, il somme carrément Chadeau de la Clocheterie de se rendre sans combat.

Mais cet officier de 37 ans ne l’entend pas de cette manière.

Le duel entre les deux unités à peu prés de la même force s’engage.

Nous sommes au large du Finistère, il durera quatre heures.

Je lui ai donné cinquante coups de canon, sans qu’elle ne riposte une seule fois décalera ultérieurement le commandant de la Belle Poule.

On ne comptera pas moins de quarante morts et une soixantaine de blésés y compris le commandant. Les morts seront enterrés au cimetière de Plouescat et les blésés soignés au Folgoët. Le bateau criblé d’éclats et faisant eau de partout, sera ramené à son port d’attache à l’aide de deux unités venues de Brest avec une centaine de matelots.

Le retour triomphal.

La plumée infligée par la Belle Poule à son adversaire direct suscite à Brest ainsi que dans toute la France y compris à la cour, un retentissement phénoménal. Chadeau de la Clocheterie est promu capitaine par le Roi qui accorde, d’autre part, à l’équipage maintes avantages en espèces et en nature.

Dans l’équipage se trouvait un certains Jean François de Galaup, qui n’est fait que le comte de la Pérouse qui périra en 1778 lors du naufrage de l’Astrolabe en Océanie

La première Belle Poule

1765-1808 longueur 43 m, jauge 650 tonneaux, 30 canons, 260 hommes

La deuxième :

1801-1816 Longueur 47 m

40 canons 300 hommes

La troisième :

1828-1888 Longueur 54 m 2500 tonneaux 60 canons 450 hommes

L’actuelle :

1932 Longueur 37 ,50 m jauge 28 tonneaux voilure 450 m carré

Pour plus d’informations consulter

Le site du Télégramme de Brest, ou les sites suivant

Sources

Histoire de Plouescat : http://www.plouescat.free.fr/histoire.htm
Net marine : http://www.netmarine.net/tradi/celebres/marigny/
Site de Jean-Louis Tourbier : http://perso.orange.fr/jln.tourbier/
Site de Mairie de Tourlaville : http://www.mairie-tourlaville.fr/fr/tourisme/tourisme_et_patrimoine/dossiers_en_consultation/default.asp
Toulouse Renaissance : http://www.toulouse-renaissance.net/paule.htm
Falconstein

– Maquettes de bateaux : http://www.falconstein.de/product_info.php?products_id=69
Site de l’Ancre

: http://www.ancre.fr/BellePoule/BP_2.htm
Site de Napoléon 1er : http://ameliefr.club.fr/Retour2.html
L’Histoire par l’image : http://www.histoire-image.org/index.php

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s